Plus de 40 ans sur le marché + propre production en Chine et en Indonésie

Merci à tous les participants de la conférence Fair Trade Honduras à Ludwigsburg!

Le 11 janvier 2017, dans le cadre de la première conférence Fair Trade Honduras, a eu lieu à  ; Ludwigsburg la présentation du projet Honduras de Fair-Trade-Minerals e.V., une initiative importante de Michael Gienger, l'initiateur et co-fondateur. En collaboration avec Fair Trade Minerals e.V. et Michael Gienger GmbH, nous sommes heureux d'avoir pu présenter, en prélude aux célébrations du 20e anniversaire du centre de séminaires Im Osterholz, un projet qui a été et qui est toujours cher à Michael Gienger et à Marco Schreier:

L'aide à l'auto-assistance et le développement de structures équitables dans le commerce des pierres précieuses, tout en préservant les chances des communautés locales. Commencé en 2008 avec la création des coopératives d'extraction d'opales au Honduras, le projet soutenu et encouragé conjointement s'est développé rapidement. De nombreux dons de votre part, de la part des clients de Marco Schreier Mineralienhandlung GmbH et d'autres dons de l'entreprise ont également permis de faire avancer le projet avec succès. Pour la première fois, les clients et autres personnes intéressées ont eu l'occasion de s'informer directement et de première main sur l'utilisation des dons.


Ses études en Allemagne ont non seulement permis à Antonio Portillo de parler couramment l'allemand, mais il a également été dès le début le lien approprié entre Fair Trade Minerals & ; Gems e.V. et les coopératives au Honduras. Lors de la conférence sur le Honduras à Ludwigsburg, il a parlé en détail de l'avancement du projet, des succès déjà obtenus, mais il n'a pas non plus caché les quelques revers subis, par exemple à cause de pluies extrêmes. Après la partie officielle de la conférence, M. Portillo a répondu aux questions des
participants intéressés et a parlé avec enthousiasme de son pays d'origine.


A la différence des opales de Boulder aux couleurs vives d'Australie ou des opales des Andes aux couleurs pastel du Pérou, l'opale du Honduras ne jouit pas encore, malgré sa beauté, d'une aussi grande notoriété que ses "grands frères" ; dans le monde des minéraux et des pierres précieuses. Comme l'opale multicolore et irisée est comme disséminée dans la roche noire, les opales du Honduras semblent parfois un peu insignifiantes au premier abord. Mais de nombreuses pièces ont tout de même trouvé de nouveaux propriétaires au cours de la journée - et à des conditions particulièrement intéressantes!


Le projet Honduras a également été, il y a de nombreuses années, la "cellule germinale" ; de l'association Fair Trade Minerals & ; Gems e.V, dont la directrice, Dagmar Fleck, et la deuxième présidente, Dr. Uta Ritsert, ont parlé du vaste travail de l'association, qui va au-delà du projet au Honduras. Anja Gienger, la veuve de l'initiateur de l'association Michael Gienger, a parlé de l'engagement de sa famille pour le projet Opal au Honduras.

L'effet lithothérapeutique de l'opale noire du Honduras a également été abordé lors de l'événement : le biopulsar d'Aura Med a permis de constater des changements parfois significatifs - selon que la mesure était effectuée à main nue ou qu'une opale du Honduras était encore posée sur la main. La lithothérapie analytique selon Michael Gienger utilise ce minéral pour favoriser la joie de vivre, la confiance et la volonté de vivre ; l'opale du Honduras est considérée comme une pierre de protection spirituelle puissante.

Après de nombreux exposés et informations intéressants, nous nous sommes également rendus dans le pays d'origine de l'opale noire pour nous restaurer : un ragoût de haricots hondurien original a été cuisiné à partir de haricots et d'épices apportés spécialement pour la soirée. La soirée s'est ainsi terminée dans la convivialité, avec des discussions intéressantes sur de nombreux sujets différents.


La conférence sur le Honduras a également valu à la presse locale une visite à Osterholz, suivie d'un reportage dans le Ludwigsburger Kreiszeitung.


Les points au programme de l'événement étaient :

* Accueil par Marco Schreier de la société Marco Schreier Mineralienhandlung GmbH et rapport sur la philosophie de l'entreprise.

* Anja Gienger a parlé de l'engagement de son mari Michael Gienger et de sa famille.

* Andreas Markovic de la société Michael Gienger GmbH a donné  ; un aperçu des travaux de la société Michael Gienger GmbH pour préserver l'héritage de Michael Gienger.

* Antonio Portillo du Centro de Negocios Hondureno-Aleman a parlé pour la première fois en Allemagne du projet Honduras, l'un des plus grands projets de commerce équitable de pierres précieuses au monde.
   ;  
* Michael Vogt de la société Geo Expert, qui a accompagné le projet sur le plan scientifique et a organisé des formations sur place pour l'exploitation minière et le traitement des opales, a parlé de ses expériences au Honduras.

* La directrice Dagmar Fleck et la deuxième présidente Dr. Uta Ritsert de Fair Trade Minerals & ; Gems e.V. ont présenté le travail de l'association et donné un aperçu passionnant des aspects lithologiques de l'opale du Honduras

* Exposition spéciale d'opales avec un grand choix d'opales précieuses honduriennes.

* Mesures avec le biopulsar Auramed avec Michael Vogt. Les participants à la conférence ont pu expérimenter et voir par des tests à quel point l'opale peut influencer leur bien-être.

* Visite et méditation au plus grand mandala de pierres précieuses du monde, symbole du désir de guérison et de rétablissement pour tous les êtres de ce monde. En guise de prélude à la conférence, une petite cérémonie et le chant du mantra du Bouddha de la guérison ont été organisés près du mandala.

* La soirée s'est terminée par un dîner hondurien original, préparé par notre cuisinier hondurien invité, directement préparé pour les participants à la conférence dans la maison des séminaires et des invités de Marco Schreier Mineralienhandlung GmbH.
 
L'entrée et la participation à toutes les conférences étaient gratuites ; à la place, des dons ont été collectés pour le projet Honduras. Au total, 389 € ont été récoltés, qui ont été doublés par la société Marco Schreier Mineralienhandlung GmbH.

 

 

.